Navigation | Jean Gérald Dorseuil

Jean Gérald Dorseuil

Jean Gérald Dorseuil dans Dancers arton82

Originaire de l’Ile de la Reunion, il commence ses études de danse avec Dominique Marceau, Jean-Pierre CLAIN et le studio Basil et Chantal BROWN en 1989. Après avoir été boursier à l’école de danse Paul et Yvonne Goubé à Paris, au London Studio Centre puis à l’école Princesse Grace de Monaco, Jean Gérald Dorseuil a participé à de nombreux ballets en France et à l’étranger comme l’Opéra Royal de Wallonie, le Scottish Ballet, le Gigi Caciuleanu, le Ballet théâtre de Hagen ou encore la Blanca Li compagnie…). Par la suite il obtiendra un Diplôme d’état, option classique( Drac de Montpellier). Il vient d’être nominer membre par Mr Alkis Raftis (Pro,Dr, President of international Dance Council, dance historien) de l’UNESCO.

Il vient de terminer le projet « HUSBANDS », dans le cadre du Festival Cadance 2013 à La Haye en partenariat avec le Malandin Ballet Biarritz/Le Korzo sur un concept de Gael Domenger; sur le film, en tant que danseur, « L’Ecumes des jours » de Michel Gondry, et est invité en tant qu’artiste à performer et présenter son projet « Le Syndrome du Scarabée » dans le cadre de la Biennale de Venise en mai 2013.

En 2012, il se produit dans le dernier clip de Gyvenchy, avec Liv Tyler chorégraphié par blanca li. Il  travaille sur un film autour de la danse pour le musée San Telmo à San Sebastien chorégraphié par Gaël Domenger en partenariat avec le Malandin Ballet Biarritz et se produit dans différents théâtres en France et à l’étranger, notamment au théâtre des Champs Elysée, Théatre National de Chaillot, L’Opéra Garnier 

Il mène en parallèle une activité de formateur dans différentes compagnies telle que Emmanuel Gat compagnie, Kommish Oper et participe à des missions pédagogiques et culturelles. Il est invité à Ausland, Territory for expérimental music, performance and art  in Berlin , pour la création d’une performance basée sur l’essai du philosophe Walter Benjamin, L’œuvre d’art à l’époque de sa reproductibilité technique, sur un concept d’Olivier Heinry: « Destructibility ++ »

En 2008, il est invité par l’Opéra de Nice à chorégraphier El Amor Brujo, un ballet, dans lequel il collabore avec l’orchestre et dirige une vingtaine de danseurs.

Il collabore avec le plasticien Raoul Hébréhard dans le cadre du festival d’Art Contemporain de Nice et d’Avignon sur le film Round-Around (Appartement). En 2003, il danse pour Jeanne Moreau et José Daillant à l’Opéra Bastille pour la pièce Atilla. Il sera cette même année danseur sur le clip, My music is radar, du groupe BlurEn 1997 il commence sa collaboration avec Blanca Li sur Le songe du Minotaure. Cette rencontre lui permettra également de l’assister sur la chorégraphie de Borderline créée pour le Komische Oper de Berlin en 2001 mais aussi sur le film Le Défi, mettant en scène l’univers hip hop. 

La même année, il crée sa propre école de danse classique contemporaine et de jazz, Studio Danse Passion, à Hyères. Plusieurs de ses élèves intègreront des centres de formation professionnelles ainsi que différentes compagnies dont Rudra Béjart Ballet et Compagnie, CNSMD de Lyon, London Studio Centre, Rosella Higthtower, Angelin Preljocaj, Emmanuel GAT ou encore le Crazy Horse à Paris et Las VegasCe vivier de talents lui permet de proposer son travail de recherche chorégraphique à plusieurs institutions et manifestations culturelles telle que la Nuit des Musées en 2006 à la Maison de la photographie de Toulon.


 

His began his dance studies with Dominique MARCEAU, Jean-Pierre CLAIN and in the Studio Basil and Chantal BROWN in Reunion Island in 1989. After obtaining a scholarship and training at Paul and Yvonne’ Goube’s dance school in Paris (salle Playel), the Studio London Centre and the Princess Grace School in Monaco, Jean Gerald Dorseuil danced in many ballets in France and abroad.

He began working with Blanca Li in 1997 (The Minotaur’s Dream) and worked with her to create Borderline at the Komisches Oper in Berlin in 2001, as well as the film the Défi, the Opera Garnier, in the video clip for “My music is Radar” by the British band, Blur. He co-signed ‘Around-Around (Apartment)’ with Raoul Habrehard (plastician) a video presented at the modern art festivals of Nice and Avignon, and adapted “El Amor Brujo” in 2008 for the Nice Opera. 

His experimental choreographic works have been seen in different venues and festivals such as “La Nuit des Musées 2006”, “la Maison de la Photographie in Toulon”, “les Ethopiques” (Bayonne rue de Monde), “la Fête de la danse at the Grand Palais, the “Video Dance Project” at the permanent exhibition at the San Telmo Museum, in San Sebastian, under the aegis of the CCN in Biarritz choreographed by Gael Domenger. Invited to Ausland – Territory for Experimental Music, Performance and Art in Berlin – for the creation of a performance based on the essay by the philosopher Walter Benjamin “The Work of Art in the Age of Mechanical Reproduction” on one concept of Olivier HENRY which he called “Destructibility ++”.

Jean Gerald Dorseuil also holds a State diploma in ballet and teaches in different companies such as Emmanuel Gat Cie or Kommish Oper, and contributes to teaching and cultural actions.

Within the framework of a co-production of Malandain Ballet Biarritz/Choreographic Lab without Frontiers and Korzo productions and on a concept of Gaël Domenger, « HUSBANDS » will be presented in the festival cadance in the Hague in January, 2013. He has just finished  to dance in the film “l’Ecume des jours » (Froth on a daydream) by Michel Gondry and in the last clip of givenchy with Liv Tyler on a choreography of Blanca Li.

 

Jean Gérald Dorseuil / dorseuildancecompany@gmail.com

 

Par DDC Company le 2 février, 2013 dans Dancers

Laisser un commentaire

MADE |
Ateliermagalijob |
Majd'Art... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mildetownrob
| Creajoss
| derdistdaman